Le bestiaire de Sophie Verger


Le bestiaire de Sophie Verger

Paris Match |

Article de Anaël Pigeat / Photo Claire Delfino / Paris Match


L’artiste nous a ouvert les portes de son atelier, dans l’Oise.

Un peuple de hiboux perchés en haut d’un mur, un éléphant sur la trompe d’un autre, des ours acrobates… Les animaux de terre et de bronze de Sophie Verger ont envahi la maison où elle a installé son atelier. Depuis une quarantaine d’années, cette sculptrice puise son inspiration dans l’univers des contes inuits et africains, dans l’Antiquité romaine ou égyptienne, dans des souvenirs rapportés de voyages, comme cette statuette polynésienne qu’elle affectionne particulièrement. Tels ceux des fables, ses animaux sont des êtres mythiques, femmes-girafes et vénus-hippopotames. «La pieuvre est un animal qui me fascine par son intelligence », dit-elle en montrant un petit objet de verre que lui a rapporté de Venise le conservateur du musée de Berck-sur-Mer, où elle a fait une exposition en 2017 – elle y montrait notamment deux grands spécimens, exposés plus tard à la galerie Gilbert Dufois à Senlis.

Lire l'intégralité de l'article sur le site de Paris Match :  Le bestiaire de Sophie Verger

Télécharger la version magazine Paris Match semaine du 22 au 28 avril 2021

Commentaires (0)

Œuvre ajoutée au comparateur

Nous utilisons les cookies pour fournir une expérience personnalisée à nos utilisateurs et pour mesurer l’audience de notre site.
En savoir plus sur notre politique relatives aux cookies.